• Facebook
  • Instagram

TC/MA - Trucmuche Compagnie / Michaël Allibert

 

Entre Le Bal des Perdus (2009), Ne suis pas prostitué / Cherche à le devenir (2011), Office du Tourisme, 35.000 grammes de paillettes en fin de journée (2013), L’énième acte de son cœur (́2015), La nuit est tombée sur le royaume (2016), Étude(s) de chute(s) (2017) et Esthétique du combat (2019) l’univers de TC/MA-Michaël Allibert déploie des environnements sous tension.

 

Les corps et les espaces proposés sont soumis à des contraintes, des rapports de force ou de pouvoir exercés par un élément « supérieur » : un ordre spatial, social ou politique qui tend à inciter celui qui y est contraint (artiste et public) à prendre des décisions.

Plusieurs motifs récurrents traversent le projet chorégraphique de Michaël Allibert : un motif rythmique (la lenteur), un motif gestuel (l’immobilité) et un motif pictural (le corps nu). Ces motifs sont autant d’éléments constitutifs de propositions qui tentent de mettre en jeu des statuts poétiques/politiques dans des environnements poétiques/politiques interrogeant notre présence au monde et à l’autre.

 

La plasticité sculpturale de cette écriture « infra-chorégraphique » et les différents formats de représentation qu’expérimente la compagnie depuis 2009 (frontal, quadrifrontal, muséal, en immersion) tendent toujours à mettre le public dans une situation de questionnement en l’invitant à participer à une production collective d’imaginaire.

Depuis, 2014, Michaël Allibert collabore étroitement avec le plasticien Jérôme Grivel.

Bien que leurs pratiques soient différentes (l’un est chorégraphe, l’autre plasticien), les lignes de force qui traversent leurs travaux respectifs se rejoignent : la place du corps de l’actant et/ou du spectateur-visiteur, les systèmes coercitifs ou encore, la fausse inefficience des structures de Jérôme Grivel face à l’immobilité chorégraphique de Michaël Allibert.
Chacun à leur façon, ils mettent en place des dispositifs de perception, des propositions pour appréhender son propre corps, celui des autres et celui de l’espace qui les entoure.

Chorégraphe

Michaël Allibert

trucmuchecie@gmail.com

+33 624 099 803

Chargée de production

Hélène Baisecourt

trucprod@gmail.com

+33 674 103 844

Chargée de diffusion

Vanessa Anheim

trucdiff@gmail.com

+33 650 965 399

TC/MA est portée par Merci!  - association loi 1901

Siret 539 388 710 00029 Code APE9001Z

Adresse de correspondance :

Association Merci!

c/o L'Entre-Pont

89 route de Turin

06300 Nice

Crédits photos TC/MA

Excepté :

Je ne réponds pas au téléphone et je n'ouvre pas la bouche / Copyright Marc-Antoine Serra

Étude(s) de chute(s) - Rémi Angeli & Camille Nivollet